Émile Zola. Nana. Club du meilleur livre, 1958

“Une couverture ne peut tout dire; elle ne saurait raconter une histoire; tout au plus peut-elle en livrer un instantané significatif, ou en proposer une allégorie. Elle ne peut jouer le rôle d’un sommaire ou d’une table des matières. Elle doit se borner à suggérer, à poser un problème. Il ne lui est pas interdit d’intriguer, voire de créer le mystère.”

 

Massin. L’ABC du métier. Paris: Imprimerie  nationale, 1988 (p. 141)